Terra Amakna

Tout parfait aventurier se doit de connaître Amakna plus connu sous le nom de Terra Amakna pour designer l'étendue de cette zone. Son village est le plus connu de toute la Province. Les aventuriers en herbe y font leurs premiers pas et les artisans y apprennent leur métier.

Un peu d'histoire

Amakna est certainement l'une des régions qui à vécu le plus d'évènements historiques et les vieux Enutrofs de la région seront bien avisés de vous les conter tous ! Depuis la colère de Djaul, qui lança un froid mortel sur Amakna en l'an 22, les habitants savent que vivre en Amakna n'est pas complètement sûr. Le mois de Descendre est terrifiant et bon nombre de créatures et végétaux disparaissent.

A l'origine, le village d'Amakna se situait sur la Presqu'île des Dragoeufs jusqu'à l'invasion par des Dragoeufs. Certains virent là le signe d’évènements terribles qui allaient bientôt secouer Amakna. Et ils n'avaient pas tord, puisque peu après, l'une des plus grandes tragédies survint.

Le pacte qui liait les démons et les dieux fût brisé par Uk’ Not’ Allag’. Il envahit Amakna et convoita les Dofus dissimulés par les sages. Terreur et désolation règnerent désormais sur Amakna qui était tombée aux mains d’Uk’ Not’ Allag’ et de ses sbires démoniaques. Uk’ Not’ Allag’ réduit la population en esclavage. 
Sous le joug des démons, la résistance s’organisa tant bien que mal.

Après 7 années de tyrannie, un petit groupe composé de Cras, d’Ecaflips, de Iops et mené par le jeune Féca nommé Allister réussira à berner le démon. C’est historiquement la première guilde connue du monde d’Amakna, connue sous le nom de « Guilde d’Allister ». Allister fait prisonnier Uk’ Not’ Allag’ et célébré comme le digne sauveur d’Amakna, Allister est nommé roi des provinces amaknéennes. Amakna redevient une terre où règne paix, harmonie et abondance. Au fond de sa geôle, Uk’ attendis son heure... jusqu'à son évasion par les Roublards.

Les différentes zones: 

Le Village d'Amakna:

Amakna est un village si connu que certains aventuriers donnent son nom à la province, voire au monde lui-même. C'est une erreur bien excusable lorsqu'on sait que le destin du monde entier s'est joué à Amakna !

Amanka est un village paisible en comparaison à Astrub la populeuse. La place marchande est néanmoins très courue, et de nombreux fidèles se rendent aux temples édifiés dans les environs. 

L'absence d'Hôtels de Vente montre qu'Allister, le Roi d'Amakna, a toujours favorisé l'artisanat. De très nombreux marchands proposent leur production au coeur du village. De fait, la production d'équipement est de meilleure qualité qu'à Astrub. 

En souvenir de ses exploits passés, et soucieux d'éduquer les jeunes aventuriers à l'art guerrier, le roi Allister a fait construire le Kanojedo : dans ce lieu tu pourras tester tes capacités au combat et éprouver tes techniques favorites sur une cible inerte. 

Vers l'est de trouve le port de Madrestam où tu pourras chanter, danser, manger, boire et reboire, même si la tendance actuelle est plus de prendre le temps de pêcher sur le quai ou de prendre le bateau pour voyager jusqu'à la célèbre île des Wabbits ! 

Le Château d'Amakna:

Allister y vit reclus auprès de sa cour. Le vieux roi se défie du monde extérieur, et on dit que sa confrontation avec Uk'Not'Allag, le démon lige du Seigneur Rushu, ne l'aurait pas laissé indemne. On dit aussi qu'il garde un lourd secret qu'il préfère cacher au plus profond de lui... 
C'est pour se distraire de son humeur noire que le Roi a fait construire les Haras Royaux qui accueillent en Amakna les éleveurs de montures, pour le plus grand plaisir des aventuriers. 

Le camp des Bworks:

Au Nord du Labyrinthe, accessible par la Montagne des Craqueleurs, se trouve un petit village d'irréductibles Bworks qui résistent encore et toujours à l'envahisseur. Ses cahutes faites de paille et de bois vous donneront l'impression d'être retourné à un âge primitif. Ses habitants ne feront que renforcer ce sentiment...

Comme l'a constaté l'érudit Acidrik Fenlapanse « Là-bas, toute créature douée d'intelligence ne survit pas longtemps ». Ceci en dit long sur le quotient cérébral du Bwork moyen.
La magie Bwork, l'art Bwork et notamment l'art guerrier sont frustes, mais d'une puissance inégalée. Ses habitants font bien souvent peur aux aventuriers de passage, et pour cause ! Leur visage disgracieux lié aux crispations provoquées par la retenue de gaz intestinaux a de quoi faire dresser les cheveux des Iops ! Il paraîtrait même que leurs problèmes digestifs seraient la cause de leur déficience intellectuelle.

Néanmoins, les Bworks ont su tirer parti de cette faiblesse. Elle leur a en effet permis de mettre au point une boisson alcoolisée et énergétique qu'ils ont l'habitude de nommer « la pisse de Bwork ». Malheureusement (ou heureusement) personne n'a jamais pu découvrir le secret de sa fabrication... Les Pandawas quant à eux ont coutume d'appeler ça de la bière. Peu importe son nom, ses effets sont là !

Toutefois, le Campement des Bworks n'est pas l'endroit le plus hospitalier d'Amakna. Ses occupants de nature agressive vous le feront vite comprendre. Réfléchissez donc à deux fois avant de vous aventurer dans ce village !

Les Marécages:

Les Marécages sont infestés de Crocodailles, de Boos et d'Araknes. C'est peut-être un détail pour toi, mais pour un aventurier expérimenté, ça veut dire beaucoup !

Au fin fond des Marécages luit une lueur verdâtre. Figée dans la pierre, Crocobur, l'épée de Crocoburio, attend le valeureux guerrier qui saura la déloger de sa prison de pierrre.

Le cimetière d'Amakna:

Situé sur une petite île au sud du village d'Amakna, le cimetière ouvre ses portes rouillées aux aventuriers intrépides, téméraires, timbrés ou les trois. Après avoir emprunté un ponton branlant, tu te retrouveras au beau (c'est vite dit) milieu d'une faune on ne peut moins accueillante. En effet, les habitants du cimetière détestent être dérangés, c'est pourquoi ils ont pris soin de s'entourer de Kwoans, Tofus Maléfiques et de Chafers qui sauront te faire passer l'envie d'y revenir. 

Enfin, tu croiseras peut-être llà-bas de grands gars bien bâtis, avec une dégaine à faire pâlir un preux. Foulard noir sur la tête, cape sombre sur les épaules, on les appelle les Roublards. Si tel est le cas, ils brûleront certainement d'envie de te faire signer un bail éternel dans l'une des magnifiques cryptes avec vue sur la mer d'Asse.

Donjons

Ils font la joie des aventuriers et ils sont nombreux en Amakna. Parmis eux, le célèbre Donjon des Tofus ainsi que le magnifique Tofuaillier Royal. Plus au sud si l'envie vous prend, vous pourrez faire un tour au Donjon des Scarafeuilles ainsi qu'un autre, recommandé aux Enutrofs, le Donjons des Forgerons où vous pourrez affrontez un coffre audacieux qui pourrait vous être d'une grande utilité car son contenu est plutôt intéréssant.

En revenant au nord et en passant par la Montagne des Craqueleurs, il est possible que vous croisiez bon nombre de Kwak et de craqueleurs annonciateurs de deux autres donjons. Le Nid du Kwakwa, attraction sous propriété de l'Agence Touriste ainsi que le Donjon des Craqueleurs qui est assez impressionant et où vous pourrez vous vanter d'avoir vainci si vous y parvenez, le Craqueleur Légendaire.

D'autres donjons sont présents aux alentours comme le Donjours des Bworks, dans leurs camps et le Donjon des squelettes, au cimetière d'Amakna.

Avant d'en terminer avec cette catégorie, il existe aussi le Donjon des Larves qui n'est pas compliqué en soit...sauf si vous n'êtes pas fervents de ces bestioles qui grouille là-bas. Pour entrez dans celui-ci, il faudra se munir d'une larve dorée qui vous guidera jusqu'au gardien du donjon...

Ambiance

C'est un lieu paisible où il fait bon vivre, même si certains autochtones ne sont pas toujours très accueillants.

Vous y trouverez tout ce dont vous aurez besoin, soit dans le centre, soit à la périphérie du village. Tous les corps de métiers y étant représentés, c'est l'endroit idéal pour vous lancer dans l'artisanat, ou dans les métiers de récolte.

Lors de vos débuts, prenez tout de même soin de ne pas trop vous éloigner du village. En effet, certains bosquets ou champs, d'apparence paisible, peuvent parfois cacher de stupides créatures, comme les Tofus, ou les troupeaux de Bouftous.

Si vous voulez progresser vers l'intérieur des forêts, vous serez parfois amené à occire tous les petits monstres qui se mettront en travers de votre passage.

De plus, n'oubliez pas que le village comporte tout ce qu'il faut pour accueillir les jeunes aventuriers dans le besoin. Par exemple, le temple Kanojedo vous permettra de vous restaurer en cas de grosse fatigue, et la boulangerie de trouver de quoi vous nourrir en cas de petite faiblesse.

Le mot de la fin

Impossible d'en finir avec Amakna en une journée, c'est un lieu qu'il faudra visiter de nombreuses fois pour connaître dans les moindres détails ce que cache ces terres, car oui, le continent est truffé de cachettes secrètes, de repaires de bandits et d'autres lieux magiques aux décors magnifiques. Il est bien impossible pour un lieu si chargé d'histoire, de ne pas avoir des milliers de choses insolites et mystérieuses... n'est-ce pas?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

EPISODE 1 !

×