Mémoires de N

Ce carnet contient les bribes du journal de celui que l'on nommait par l'initiale de son prénom : N. Car c'est tout ce que l'on sait de lui.

J'avais raison !!

Regarde ça, vieux Dragon, j'ai osé... J'ai franchi les limites de notre monde... ce tourbillon de brume m'a appelé, c'était écrit... j'ai sauté d'Emrub.

Depuis ce jour, j'ère dans ce monde de glace en quête de réponses. Ce monde est froid et vide, mais je suis libre... enfin.

Désormais je suis loin de toi.

Je n'y comprends rien. J'ai beau tourner tout ça dans tous les sens, ce n'est pas logique. Je devais sauter d'Emrub et arriver dans le vrai monde, celui que tu nous as fait quitter il y a si longtemps...

Mais au lieu de ça, ce tourbillon... dans les brumes de mon village... moi aspiré... et me retrouvant sur des terres désolées... rongées par la glace....

Qu'as-tu fais à ce monde, Baltazar ? Qu'attends-tu pour venir t'expliquer ?

Quelle sensation étrange... tous ces souvenirs... Enfin je me rappelle de la déesse... tu as pris sa place, en te faisant passer pour notre père... tu n'es qu'un imposteur !

Tout s'éclaire.

J'ai découvert que ce monde était peuplé. J'ai même rencontré les habitants de cette contrée qu'on nomme « Frigost ».

Des dieux existent, je suis dans leur royaume : le Monde des Douze dieux ! Ils ont de nombreux disciples – pas toujours très malins d'ailleurs. Les brutes avec des épées se nomment Iop. Les chevelus, des Sadidas. Les nabots qui ont les yeux qui brillent devant l'or, des Enutrofs.

J'ai récemment rencontré un disciple du Dieu Xélor. Il est assez étrange ; il maîtrise en partie le temps... il saura peut-être m'expliquer mon arrivée ici... et pourra m'aider à rentrer chez moi. Peut-être.

Ou car Baltazar... je ne t'ai pas oublié. On a des comptes à régler.

Le Xélor se fait appeler « compte Harebourg »... il semble être quelqu'un d'important.

Le compte en sait beaucoup sur ce monde, et j'en apprends un peu plus chaque jour... c'est dur à encaisser tout ça.

Je ne sais pas si je peux faire confiance au compte. Il est convaincu que je viens d'une autre dimension. Et si c'était vrai ?

Il m'a parlé de l'une de ses inventions, une machine à manipuler le temps. Il l'appelle « son jouet » et prétend que je peux l'aider à la réparer. Pour lui, je suis « le chaînon manquant à sa compréhension de l'espace-temps ». Pour moi c'est du charabia, mais il promet de pouvoir me ramener dans mon monde si je l'aide. Je n'ai pas beaucoup d'autres options si je veux rentrer chez moi...

A part ça, des souvenirs continuent à ressurgir...

Encore et encore... sans cesse ces mêmes manipulations... mais qu'attendait-il de moi à la fin ? J'ai eu beau me concentrer en ayant sa machine entre mes mains, rien n'y a fait... Cyd aurait pu aider, mais moi... je suis inutile.

Cette machine est dangereuse et me glace le sang.

Le compte m'a envoyé sur une île appelée Sakaï... Une ancienne mine abandonnée... il m'a demandé de venir ici et d'attendre... car il pense que je suis si unique que des gens mal intentionnés voudraient mon pouvoir...

J'ai l'impression d'être pris dans un piège...

Et ces saletés de « gobelins », je ne les supporte plus !

J'ai si froid... cette maudite machine... et cette douleur en moi... Baltazar, si tu savais comme j'ai envie de te revoir...

Oui, te revoir... et t'anéantir...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

EPISODE 1 !

×